Conduite à tenir devant une sinusite chronique

2015
Médecine générale/Oto-rhino-laryngologie
Mots clés : Infection, polypose naso-sinusienne, dents, tumeur, tomodensitométrie, endoscopie
Auteur(s) : PAPON Jean-françois
Les sinusites chroniques se définissent par la persistance de symptômes rhino-sinusiens permanents ou intermittents pendant plus de 12 semaines. Il est important de distinguer les
sinusites chroniques localisées, dont l’étiologie est le plus souvent locale (infection dentaire, balle fongique, tumeur rhino-sinusienne), des sinusites chroniques diffuses
dont l’étiologie est soit locale (polypose naso-sinusienne), soit systémique (trouble immunitaire, mucoviscidose, dyskinésie ciliaire congénitale). La
tomodensitométrie (TDM) sinusienne permet de distinguer une sinusite chronique localisée, d’une forme diffuse. Une TDM des sinus normale remet en question le diagnostic de
sinusite chronique. L’endoscopie nasale en consultation ORL peut être nécessaire pour confirmer le diagnostic. La prise en charge thérapeutique des sinusites chroniques
dépend principalement de leur étiologie.
Voir le texte
Voir la présentation